Sélection de la semaine 47

Liseuse numérique Kobo Aura One et critique du livre « La Disparition de Stéphanie mailer » de Joël Dicker.

Pour débuter l’objet :  La Kobo ( c’est son petit nom car, direct, on est devenues les meilleures amies!) est super tant au niveau utilisation et… Lecture! Je n’ai pas pris la version « voyage » plus petite et je ne regrette pas, elle est ultra légère (finis les pavés de 500 pages à tenir à la force des poignets!), réglable (taille des lettres), lumière de nuit intégrée, bref la meilleure amie en toute circonstance! Certes son coût est un petit investissement, mais elle accepte de nombreux formats Ebooks…

Ensuite vient la lecture du livre : Ayant lu le premier livre de Joël Dicker,  « La Vérité sur l’affaire Harry Quebert  » que j’avais assez aimé, je me suis laissée tenter par son nouveau roman…. Les premières pages passent assez bien… mais je dois avouer qu’à partir de la 300ième (596 pages…),  sa toile d’araignée d’intriques devenant de plus en plus grande et… grossière, je n’attendais qu’une chose : en finir! Bref n’est pas Agatha Christie qui veut, et la valeur de l’histoire ne se mesure pas toujours au nombre de rebondissements! Bref ce livre est… distrayant, sans plus….

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s